(SE) CULTIVER – RETOUR SUR TOUT UN PROGRAMME

CE QUE VOUS AVEZ VÉCU AVEC NOUS EN 2017 & 2018

Depuis son démarrage début 2017, le projet «(Se) Cultiver» propose de nombreuses activités en lien avec l’alimentation et le bien-être dans une démarche écoresponsable, locale et collective.

« (SE) CULTIVER », KÉZAKO ?

« (Se) Cultiver » est un programme qui rassemble des projets mettant en lien l’alimentation, le bien-être et l’accès à la culture. Avec le soutien du Programme National pour l’Alimentation du Ministère de l’Agriculture, habitants, commerçants, associations et collectivités peuvent ainsi participer à des projets très variés en lien avec la thématique de la culture gastronomique. Philippe Cunat est le responsable du Pôle Développement et Innovation Sociale au sein de La Condition Publique, ilcoordonne et invente des projets participatifs et collaboratifs.


Cherguia Bensliman chargée de projet pour le programme «(Se) Cultiver», tisse les liens entre les acteurs, partenaires et habitants afin de promouvoir La Condition Publique comme lieu de vie. Des services civiques (Nathan Grisart, Lucie Soete) sont également intégrés au programme afin d’apporter leur contribution aux projets.


« (Se) Cultiver » s’intègre dans les grands programmes de la Communauté Créative de La Condition Publique (CCCP). La Condition Publique propose des outils et espaces mutualisés : ateliers d’artistes, espaces de coworking, Fablab ou encore des espaces de bricolage. Ainsi, La Condition Publique développe une mission de soutien, d’incubation et de développement pour les porteurs de projets dans les secteurs artistiques, du design et de l’innovation sociale.

LA CANTINA ET LE PARCOURS DU FESTIVAL PILE AU RDV

Dans le cadre de la saison Eldorado de lille3000, le Festival Pile au Rendez-Vous se met aux couleurs du Mexique en transformant le Village des Saveurs en cantina mexicaine. C’est l’occasion de rassembler les savoirs-faire culinaires pour faire de la cuisine une expérience partagée sous un angle éco-responsable.


En parallèle, un parcours-découverte est proposé afin de visiter de manière ludique le quartier du Pile et de relier le lieu du festival : le Canal.

LES MERCREDIS DE LA CONDITION PUBLIQUE EN 2017 & 2018

Les mercredis de La Condition publique sont l’occasion d’affirmer un lieu de vie dans le quartier, un endroit de rassemblement pour tous avec une programmation intergénérationnelle. Une programmation culturelle sous forme de carte blanche est proposée aux artistes de la métropole lilloise. Ces événements ont permis une meilleure connaissance du marché et de son offre alimentaire, de rencontrer les acteurs de la Communauté Créative de La Condition Publique et de créer des moments de partage.

LE MARCHÉ DE LA CONDITION EN 2017 & 2018, « UN SYMBOLE FORT D’OUVERTURE »

Dans une consultation étroite avec habitants, visiteurs et acteurs de la communauté, le marché de La Condition Publique a été dédié principalement à l’alimentation en mettant l’accent sur une offre de produits locaux et/ou biologiques, labellisée «zéro déchets». Il promeut une alimentation saine et crée des opportunités collaboratives autour de la cuisine et de l’art culinaire.


Aujourd’hui, nous collaborons avec « Mes voisins producteurs ». Cet organisme permet aux producteurs locaux de vendre sous forme de drive leurs produits de qualité, bio, frais, goûteux et issus d’une agriculture respectueuse de l’environnement.

LES RÉSIDENCES CULINAIRES LUDIQUES ET PÉDAGOGIQUES EN 2017

«(Se) Cultiver» s’est intéressé au lien entre notre manière de cuisiner et l’origine des produits alimentaires que nous achetons. À travers des ateliers de cuisine ludiques et créatifs ouverts à tous, ce projet a pour vocation de penser notre alimentation sous le prisme du bien-être, de la santé et de l’art afin d’ouvrir une réflexion sur nos modes de consommation.

Des acteurs divers ont pu intervenir dans ce projet comme les artistes Sarah D’Haeyer ou WAÏÏ WAÏÏ qui proposaient une découverte de recettes à base de produits locaux mêlant la cuisine et le dessin. Bocaux Locaux ont proposé dans la même démarche des ateliers liant jardinage et cuisine plongeant les participants dans un voyage gustatif et sensoriel.

LE JARDIN DANS LES ÉTOILES, UN POTAGER POUR FAIRE POUSSER LES IDÉES EN 2017 ET EN 2020

Jardiniers dans les Étoiles est un collectif de jardiniers amateurs de Roubaix qui a investi les toits de La Condition Publique afin d’expérimenter l’agriculture urbaine. Accompagnés par La Condition Publique et ses partenaires, ils se sont formés sur différentes techniques responsables permettant de se réapproprier les codes d’une alimentation saine.

De nombreux partenaires tels que la Maison du Jardin, Astuce, Jardin Chlorophylle, Jardin de Traverse, les Paysans Urbains, Maison de la Pêche et de la Nature, le Service Développement Durable de la ville de Roubaix ont été présents lors des différents projets.

CE QUI EST ENCORE À VIVRE EN 2019 & 2020
« (SE) CULTIVER #2 – CULTIVER CHEZ SOI »


En 2019, les travaux entrepris par la Métropole Européenne de Lille sur le bâtiment de La Condition Publique restreignent l’accès aux toits terrasses et au « Jardin dans les Étoiles ». Le collectif de jardiniers et La Condition Publique souhaite profiter de cette période pour s’investir sur un projet différent.

LES ATELIERS DO IT YOURSELF

Dans le cadre du dispositif « Zéro Déchet » de Roubaix qui vise à réduire la production de déchets en faisant des économies de ressources naturelles et pétrolières, Lucie Soete, chargée de mission sur le projet « (Se) Cultiver », propose des ateliers de fabrication de produits ménagers et de cosmétiques.
Un cahier de recette est mis à disposition des participants pour reproduire l’opération chez soi.


LE LABORATOIRE DE JARDINAGE

Suite à l’invitation de La Condition Publique, l’École Nationale Supérieure d’Architecture et de Paysage de Lille (ENSAPL) a répondu présent pour participer au projet et installer son Laboratoire de jardinage dans le quartier du Pile à Roubaix.


Le laboratoire de jardinage doit permettre de répondre par des propositions simples et économiques à des questions que se posent les habitants du quartier. Ainsi, cacher un vis à vis, embellir un mur à l’ombre, rendre son jardin comestible et utile, agrandir l’espace… des questions auxquelles les équipes d’habitants et paysagistes devront répondre à moindre coût !


Les jardins seront finalisés le 22 mai 2019 et présentés lors d’une inauguration en présence des contributeurs du projet.

LE JARDIN EN TRANSHUMANCE

Le collectif Le Jardin dans les Étoiles souhaite profiter de la période des travaux de La Condition Publique pour s’investir sur un nouveau projet : lier une dimension artistique à la transmission de savoirs de techniques agricoles innovantes en milieu urbain en s’inscrivant dans une démarche écologique et zéro carbone. En partenariat avec l’agence Art Connexion, les habitants s’investissent dans un projet à la croisée entre art et agriculture urbaine.