Visites guidées patrimoine

DANS LES COULISSES DE LA CP

Accompagnés des guides de l’Office de Tourisme, découvrez ou redécouvrez l’histoire et les particularités du bâtiment, son passé et sa reconversion en fabrique culturelle tout en profitant des coulisses des événements culturels ou des résidences d’artistes en cours…

 

Sam 16.09 & dim 17.09 – 14:30, 15:30 & 17:00
Sam 21.10 – 14:30
Sam 18.11 – 14:30

 


 

1902—1970

Alors que Roubaix est en plein essor grâce à son industrie textile, les industriels membres de la Chambre de Commerce militent pour la construction d’un nouveau lieu pour le conditionnement des matières textiles.

En 1902, la Condition Publique voit le jour. L’édifice, conçu par l’architecte Alfred Bouvy, constitue une véritable mise en scène urbaine, avec 224m de façades, rythmées par des arcs en plein cintre, habillées par des jeux de briques vernissées et de cabochons de fleurs de coton en céramique bleue. De 1902 à 1970 la Condition Publique a contrôlé, stocké et conditionné la laine et les autres matières textiles, principalement le coton et la soie. Dans ses LABORATOIRES des analyses très pointues du textile s’y sont développées entre les deux guerres.

 

 

1970—2002

Après 1970, conséquence de la désindustrialisation, le conditionnement ferme et est investi par une entreprise de transports.

Puis, menacée d’abandon et de destruction, en 1998, la Condition Publique est inscrite à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques. Un grand chantier architectural pour la réhabilitation du bâtiment démarre en 2000 sous la direction de l’architecte Patrick Bouchain, également auteur d’autres grands chantiers en France comme le Channel à Calais, le Lieu Unique à Nantes, la Friche Belle de Mai à Marseille. L’ancienne friche industrielle devient un équipement culturel.

 

 

2004—aujourd’hui

La manufacture culturelle est inaugurée en 2004 dans le sillage de Lille Capitale Européenne de la Culture et devient un lieu de vie, de création et de diffusion artistique. La Condition Publique est aujourd’hui un nouveau laboratoire créatif, pluridisciplinaire, au croisement entre art, créativité, urbanisme et développement durable.