Labo 148— Agence de production de contenus originaux

Depuis le 1er janvier 2017, dans le cadre du Programme d’investissement d’avenir (PIA) de la Métropole Européenne de Lille, la Condition Publique s’est engagée avec ses partenaires dans un projet média participatif destiné aux jeunes.

 

// OBJECTIFS //

• permettre aux jeunes des quartiers populaires de prendre leur place dans le débat public
• proposer aux jeunes des dispositifs d’éducation aux médias axés sur la pratique collective
• sensibiliser les futurs journalistes au traitement de l’information dans les quartiers populaires
• et, si possible, rapprocher citoyens et médias traditionnels.

 

 

Aujourd’hui, ce projet se veut une agence de production de contenus originaux, un laboratoire d’expérimentation à la lisière entre pratiques artistiques et journalistique.
Sa rédaction, mêlant jeunes issus des quartiers populaires et étudiants en journalisme de l’ESJ Lille, a pour ambition de générer des formats innovants, au ton spontané, sur des thématiques de société qui sont au cœur des préoccupations des jeunes.
Regroupés sur une plate-forme locale, ils sont également diffusés dans les médias classiques via des partenariats forts – à ce jour Fablabchannel et TV5monde, FumigèneMag., Radio Boomerang et RCV. Télérama, France 3 et Mouv’ se montrent intéressés par la démarche.

 

 

Le projet vise d’une part une légitimation des contenus diffusés dans des réseaux classiques qui concernent les jeunes dans les quartiers, et d’autre part un enrichissement de ces mêmes médias qui n’ont que difficilement accès à ces thématiques et à ce public.

 

 

 

 

// ORGANIGRAMME //

 

 

 

 

 

Où ?
Un lieu de ressources et de production : le laboratoire 148 à la CONDITION PUBLIQUE

 

 

Quoi ?
> Des rencontres et débats sur des thèmes de société
> La production de sujets créatifs et originaux
> Des formations innovantes : audiovisuel, POM, numérique, écriture journalistique et photographique, montage de projets

 

 

Comment ?
> Une gouvernance participative
> Des réunions hebdomadaires le mercredi de 19h à 21h
> Une logique de partage des savoirs par les pairs.

 

 

// LA RÉDACTION //

La rédaction est composée de jeunes de 15 à 30 ans de la métropole lilloise, issus des quartiers populaires et/ou étudiants à l’École Supérieure de Journalisme, la mixité étant un des grands atouts du projet. La réelle implication des jeunes qui participent au projet témoigne de la nécessité de créer des espaces d’expression collective.
Depuis 2017 des conférences de rédaction se déroulent tous les mercredis de 19 à 21h : propositions de sujets, revue de presse, validation des sujets en accord avec la ligne éditoriale, discussion sur les angles et estimation des échéances. Les jeunes se répartissent sur différents sous-projets (Haut-parleurs académie, projet radio, projet journalisme web, ateliers d’écriture). Ils sont munis d’une carte d’agence leur permettant de bénéficier de certaines facilités (invitations, accréditations) auprès de structures culturelles partenaires.

 

 

 

 

 

// LES FACILITATEURS //

 

> Julien Pitinome— COORDINATEUR
Photographe basé en France, Julien est issu du monde du social et son travail en témoigne. Né dans le nord de la France, il partage sa vie entre Lille et Paris et navigue dans plusieurs domaines de la photographie : presse, reportage, entreprise, spectacle, danse. Côté presse, il a cofondé le collectif ŒIL et fait partie de l’équipe qui a relancé la publication de FUMIGENE MAG en 2015. Un journal qui se veut « engagé, positif, indépendant et citoyen, dynamité par des banlieusards, militants associatifs, reporters, artistes et autres porte-voix », dont le but est d’affirmer le vivre-ensemble, en mettant en avant les initiatives solidaires surgies des quartiers populaires ainsi que leurs initiateurs, pour redonner des couleurs à l’engagement.

 

 

> Flora Bellouin— CHARGÉE DE PROJET DE L’ESJ
Journaliste de formation, Flora a fait ses armes au service société de L’Humanité sur les problématiques liées au genre, à la précarité, au logement, à la santé et aux quartiers populaires. Elle poursuit
sa route en freelance (Article 11, L’Impossible, Bouts du monde…) depuis L’Argentine et le Mexique, où elle s’intéresse aux processus d’organisation collective nés de la crise économique de 2001, aux problématiques écologiques et migratoires. De retour en France, elle fonde l’atelier d’édition participatif La Marge à Angers, inspiré des « cartoneras », maisons d’édition artisanales et populaires découvertes lors de son séjour argentin. Installée à Lille depuis deux ans, elle mène de front plusieurs activités : journalisme, édition, illustration, animation d’ateliers, et coordonne depuis octobre 2016 les projets de médias participatifs portés par l’ESJ : Toi Président et Quartiers en Nord.

 

 

> Hélène Seignier— RÉDACTRICE EN CHEF – LES HAUTS-PARLEURS

À 33 ans, elle est reporter depuis l’âge de 16 ans. Diplômée de l’école de journalisme de Sciences Po, elle travaille pour l’AFP puis devient reporter dans toute l’Europe pour l’émission sur l’environnement Global Mag sur ARTE (produite par l’agence CAPA). Après un passage par La Chaîne Parlementaire pour l’émission culturelle La Cité du Livre, elle part ensuite comme correspondante au Brésil durant 3 ans, pour l’AFP notamment, et co-écrit au passage un livre sur les jeunes qui font bouger leurs favelas. Hélène collabore avec les Haut-Parleurs depuis le lancement de la chaîne, avec des reportages au Brésil mais aussi dans les banlieues françaises ou depuis la Jungle de Calais. Elle est chargée du développement et de la rédaction de la chaîne en ligne « Les Haut-Parleurs ».

 

> Ute Sperrfechter— CHEF DE PROJET
Depuis 3 ans à la Condition Publique en charge de projet d’innovation sociale et culturelle, elle accompagne le projet dans sa stratégie, sa structuration financière, dans la création de partenariat.

 

 

 

 

// LABO 148 : LE LIEU //

Le labo 148 est un espace de 60 m² où se déroulent les conférences de rédaction et une partie des formations. Il est équipé de postes informatique, matériel audiovisuel, studio photo et vidéo, banc de montage.
C’est un lieu où les jeunes peuvent se rassembler et trouver les ressources nécessaires à la production de leurs sujets. Des permanences sont assurées du mardi au jeudi de 14 à 19 heures par les facilitateurs pour accompagner les jeunes dans la réalisation des sujets. Certaines formations exceptionnelles ont lieu le samedi.

 

 

 

// L’ESPRIT DU PROJET //

L’agence de production de contenus journalistiques vise à traiter l’actualité et à faire émerger la parole des jeunes des quartiers populaires de la métropole lilloise. En racontant des histoires sous toutes leurs formes sans œuvrer dans l’urgence, en valorisant les gens et leurs parcours, en explorant et questionnant les problématiques de société, en pratiquant un journalisme du réel, engagé, où subjectivité et altérité cohabitent.
Le studio de production de contenu à la Condition publique est un projet plurimédia qui s’appuie sur la Hautparleurs académie pour la vidéo mais qui n’exclue pas d’autres formats : texte, photo, radio, web.

 

 

Le blog du projet permettra d’héberger un journalisme créatif et ludique, où les traditionnels reportages, enquêtes, portraits, interviews, photos côtoieront des formes originales, au carrefour des pratiques artistiques : stopmotion, POM (Petits Objets Multimédia), fictions, slam, tutoriels, courts-métrages, chroniques YouTube, BD. La publication d’objets journalistiques non identifiés ne sont pas exclues : expositions, collages, journaux muraux, création numérique, lectures publiques, réalisation de magazines, fanzines, affiches sérigraphiées sont autant d’idées susceptibles d’être mises en œuvre.

 

 

 

 

 

// LA FORMATION //

Des séquences de formation thématiques – audiovisuel, radio, techniques rédactionnelles, numérique, etc. – sont proposées un samedi par mois, avec des intervenants professionnels. Ces formations ont pour but de qualifier les participants et de faire rencontrer les jeunes avec des professionnels du journalisme.
En associant la théorie à la pratique, ces formations mobilisent et développent les compétences de chacun : écriture, communication, recherche documentaire et vérification de l’information, esprit de synthèse, travail en équipe, ouverture sur les pratiques graphiques – mise en page, photographie et illustration.

 

Fonctionnement horizontal et richesse du partage des savoirs et des savoir-faire, la Condition Publique propose le cadre pour un projet en autonomie mené par les jeunes. Du dossier de subvention à l’aménagement du local, du choix des sujets à la communication et à la gestion du budget, les jeunes seront partie prenante du projet.
Le projet s’inscrit dans le champ de l’éducation populaire. Liberté d’expression, bienveillance et entraide sont les clefs de ce fonctionnement participatif où l’on apprend par le « faire » en veillant à préserver la mixité sociale et la parité H/F.

 

Le dispositif permet aux participants d’enrichir leurs compétences, de se constituer un réseau, de bénéficier d’un accompagnement personnalisé assuré par des journalistes professionnels, mais aussi d’assister aux Masterclass, rencontres, visites de rédactions et autres ateliers. Il sera pour celles et ceux qui le souhaitent une passerelle leur permettant d’accéder à des parcours professionnels dans le domaine du journalisme.

 

 

// LES PRODUCTIONS //

 

“Toi Président”
Le projet Toi Président, en partenariat avec l’Ecole supérieure de journalisme et Fablabchannel, visait à former et encadrer vingt jeunes– issus des quartiers prioritaires de la métropole lilloise ou étudiants de l’Académie ESJ – pour qu’ils mettent en lumière sous forme de courtes vidéos, les sujets qu’ils souhaitaient voir émerger à l’occasion des élections présidentielles. Ce projet sera poursuivi sous le nom de Haut-parleurs académie . Il est soutenu par le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET).

 

“Dis-moi comment tu bosses”
Pour la deuxième fois, nous proposons à des jeunes de Lille et de Roubaix de devenir des Haut-Parleurs de ce qui les touche, les indigne ou les rend optimistes. Les équipes sont organisées en binôme d’un(e) étudiant(e) en journalisme et d’un(e) jeune des quartiers engagé(e) dans la cité. Cette fois, nous les avons fait cogiter sur le thème du travail, priorité du nouveau quinquennat avec la signature des premières ordonnances. Parallèlement d’autres jeunes produsient des sons, des articles, des diaporamas sonores sur le même thème.

 

“Home sweet Home”
Durant 5 mois, dans le cadre de l’exposition habitarium, une trentaine de jeunes explorent la thématique de l’habitat pour produire une websérie (vidéo, texte et son) avec les ressources des partenaires du Collectif ZERM, Saprophytes, Ecole d’architecture.

Les jeunes sont impactés par la question du logement et de l’habitat et notamment les jeunes les plus fragilisés. Le projet permettra d’aborder la thématique sous un angle :

social : les SDF et le droit au logement, les APL, le logement social, le logement étudiants, familles nombreuses
urbanistique : l’insalubrité des logements, le relogement et le renouvellement urbain…
des nouveaux usages : colocations entre jeunes, entre seniors et jeunes, airbnb
utopique : l’habitat collectif, les tiny house, l’habitat léger…
d’urgence : les camps migrants, les hébergements d’urgence…
patrimonial : les courées, les maisons 1930, les lofts…

 

 

// ZOOM SUR… LA « HAUT-PARLEURS » ACADÉMIE //

L’axe vidéo du projet (en collaboration avec l’Ecole supérieure du journalisme et Les hauts-parleurs) consiste en la prolongation du projet « Toi, président », financé par le Commissariat général à l’égalité des
territoires (CGET) : Après une formation technique en vidéo (écriture, tournage, montage) 10 jeunes de l’académie de l’Ecole du journalisme à Lille et 10 jeunes habitants des quartiers populaires de la métropole lilloise
réalisent des vidéos courtes de 3’ à 5’ de « reportages/documentaires journalistiques créatifs » avec des collaborations artistiques, graphiques, d’animation, de nouvelles images, de dessins, de musiques originales,
de datavisualisation, de photos…

 

– De l’histoire sur le terrain, du décryptage, de l’enquête, du fact checking, de l’histoire, de la mémoire …
– Du live pour des évènements locaux sur youtube et facebook
– Des chroniques/flash info vidéo
– Avec un éditing adapté à des visionnages sur les réseaux sociaux : facebook, youtube, dailymotion, instagram, what’s app,
– Place aussi à l’innovation (notamment VR et 360°), créés pour certains réseaux sociaux, interactifs, ludiques et quelques formats plus longs de 26 à 52’’

 

Des sujets racontés avec créativité, personnalité et rigueur journalistique qui concernent les jeunes de 15 à 30 ans et touchent le grand public. L’accompagnement et la formation des jeunes est assurés par une
journaliste sur place de l’Ecole supérieure du journalisme et la rédaction des Haut-parleurs à Paris. L’édition et la diffusion est assurées par les Haut-parleurs via TV5monde et d’autres partenaires.

 

 

 

 

// LA DIFFUSION //

La diffusion des contenus produits localement est primordiale pour le projet. En effet, la production de contenus originaux viendra enrichir les médias classiques souvent en peine d’auditoire parmi la jeune génération et cette diffusion légitimera les contenus venant des jeunes et des quartiers populaires. Un transfert de savoir peut s’opérer entre journalistes installés et jeunes rédacteurs et ceci dans les deux sens.
Le studio de production de contenu ne saura agir seul. Le partenariat fondateur avec Fablabchannel et l’Ecole supérieure du journalisme de Lille qui souhaitent via ce projet ouvrir une rédaction des Hauts-parleurs dans le Nord permettra d’assurer la qualité des productions vidéo et leur diffusion. D’autres partenaires seront nécessaires pour la presse écrite, la radio etc. (recherche de partenaires en cours). La recherche de nouveaux canaux de diffusion viendra renforcer la visibilité globale du média, de ses contenus et de ses contributeurs.

 

 

 

// LES ÉVÉNEMENTS //

 

> LES FORMATIONS
Un samedi par mois aura lieu une formation approfondi dans les domaines de la vidéo (avec la Hauts-parleurs Académie –ESJ), de la radio et du numérique avec des intervenants professionnels.

 

> LE MEDIALAB
Découverte des enjeux actuels du monde de l’information à travers d’un Medialab, proposant plusieurs ateliers en rotation avec différents groupes. Les thèmes des ateliers seront définis avec les organisateurs en amont (par exemple : Comment créer un site internet ? Comment hiérarchiser l’information ? Comment faire une interview ? Comment réaliser une vidéo de quelques minutes ? Qu’est-ce que l’empreinte numérique ?)

 

> LES RENCONTRES/DÉBATS
Tous les trois mois, le studio de production de contenu choisira de faire venir un invité de marque pour une rencontre publique préparée et animée par les participants. Une interview retransmise via facebook live sera réalisée pour l’occasion. Ces rencontres permettront ont jeunes de se créer un réseau dans le milieu du journalisme, d’intéresser un public plus large au projet et de créer un espace de réflexion autour des nouveaux médias, la représentation des quartiers dans les médias classiques, l’expression des jeunes dans l’espace public, etc.

 

LES ÉMISSIONS DE RADIO
Une fois par mois, une émission de radio publique se déroulera en direct de la verrière (ou hors les murs), avec une radio partenaire. Les participants devront préparer le conducteur de l’émission – choix d’un thème, diffusion de reportages, musique, invités – et co-animer. Les émissions sont des occasions de toucher un public plus large et d’insérer les sujets des jeunes dans l’espace public.

 

UN ÉCHO À LA RÉSIDENCE DE JOURNALISME DE LA VILLE DE ROUBAIX
Des échanges réguliers avec le journaliste en résidence à Roubaix ont donné lieu à l’organisation d’ateliers d’écriture lors des apéros de l’AFEV, d’un challenge vidéo sur l’engagement, de débats.

 

MEDIA CENTER
Reportages en direct, couverture des événements culturels, retransmissions « live » sur les réseaux sociaux, émission de radio en direct avec Radio Boomerang, interviews d’artistes et de spectateurs, réalisation d’unfanzine sur place (textes, dessins, photos, mis en page).

 

MASTERCLASS
L’organisation de Masterclass (rencontres avec un auteur, journaliste ou musicien, suivies d’un atelier) par exemple « Raconter le sport » en partenariat avec le Labo des Histoires.

 

 

// CONTACTS //

 

Ute Sperrfechter
CHEF DE PROJET
u.sperrfechter@laconditionpublique.com
06 25 37 22 34

 

Julien Pitinome
COORDINATEUR
pitinome@gmail.com
06 22 99 62 21

 

Flora Bellouin
CHARGÉE DE PROJET POUR L’ESJ
flora.lilleenquartiers@gmail.com

 

Réunions hebdomadaires : mercredi 19h—21h
Permanences : mardi, mercredi, jeudi // 14h—19h

 

La Condition Publique, 14 Place Faidherbe
59100 – Roubaix

 

EN MÉTRO :
Ligne 2, arrêt Roubaix Eurotéléport
EN TRAM :
Direction Roubaix, terminus Eurotéléport
STATION V’LILLE
La Condition Publique / Bd Beaurepaire

 

 

HORAIRES D’OUVERTURE :
Du mercredi au samedi 12h > 19h
(billetterie 13h>19h)