Fabriquons ensemble une Belle Sortie

Le dispositif Les Belles Sorties ! propose chaque année, aux petites et moyennes communes du territoire métropolitain, des spectacles de haute qualité artistique faisant événement sur le plan local et favorisant la circulation des publics.

 

L’idée de cette démarche culturelle « hors les murs » initiée par la MEL : proposer aux communes de moins de 15 000 habitants d’accueillir le temps d’une soirée, un spectacle, une pièce de théâtre ou un concert proposés par les plus grands équipements culturels du territoire, le tout gratuitement ou à un prix très accessible (moins de 5€).

 

La Condition Publique vous propose des Belles Sorties

Pendant une journée, nous investissons un espace dans la ville/le village (une veille maison inhabitée, un hangar, la salle des fêtes, la mairie, le préau de l’école…) : avec les habitants nous transformons cet espace de façon temporaire et créons ensemble un événement. Cet espace libère la créativité, réuni les habitants et leurs compétences, il nourrit la réflexion, il est « fait maison » et il sert à faire la fête à la fin.

Les différents acteurs de la Condition Publique proposent leurs services autour d’une thématique choisie en amont avec le commanditaire. Selon les désirs locaux et selon les dynamiques sur lesquels nous pouvons nous appuyer (associations, démarches citoyennes en cours, envie des habitants), les outils créatifs de la Condition Publique seront actionnés pour créer un événement d’exception. Le temps de l’événement étant limité, une concentration des énergies joyeuses crée du lien social et libère la créativité collective. Partager les idées, favoriser la rencontre, créer ensemble, (se)-cultiver, ce sont les essentiels du projet de la Condition Publique et de ses partenaires.

 

 

RÉINVESTIR ET FABRIQUER ENSEMBLE UN ESPACE (Micro-architecture, design, fabrication – avec les Saprophytes et le collectif Faubourg132)

 

Les saprophytes
Architectes, paysagistes, plasticiens, constructeurs, graphistes, les Saprophytes développent depuis 2007 des projets artistiques et politiques autour de préoccupations sociales, économiques et écologiques.
Proposition : Le matin est fait pour regarder des références, discuter et réfléchir aux espaces publics : «comment fonctionne le quartier?», «qu’est-ce que j’aime y faire?», «on pourrait y installer une étagères à dons?» à l’issue de la matinée un recueil de préconisations est donné à la ville. Il est composé des photos des paper-board qui ont servis au workshop et des réflexions des participants mais surtout on a l’idée de la construction de l’après-midi.

L’après-midi nous construisons in-situ des installations légères qui peuvent préfigurer des installations pérennes ou juste servir pour le mois. Les Saprophytes ont un camion chargé d’outils et de matériaux qui est muni d’une bâche afin de se déployer sur l’espace public. Cette proposition permet de commencer à réfléchir tous ensembles aux espaces publics de notre ville et comment chacun peut s’y investir et se les approprier.

 

 

Faubourg 132
Chloé, Léa, Jason, Pauline et Thomas sont réunis depuis la fin de leurs études autour de l’envie de concevoir des dispositifs d’interaction entre design, public et territoire. Le collectif faubourg 132 investit les nouveaux modes de fabrication autour de dénominateurs communs tels que la revalorisation d’objets et la création de réseaux économiques et sociaux à l’échelle locale.

Proposition : Faubourg 132 souhaite participer au projet les Belles Sorties de la Condition Publique en faisant intervenir son Unité Mobile RecycLab (UMR). L’Unité Mobile Recyclab est un atelier de fabrication mobile. Elle est constituée d’une remorque équipée d’une machine à bois assistée par ordinateur (MOCN) ainsi que d’outils manuels et électroportatifs pour le travail du bois.
L’UMR est un outil pédagogique de sensibilisation à la revalorisation, à la création collective et aux procédés de fabrication nu mérique. L’UMR permet la réparation/revalorisation d’objets/meubles, la création d’objets, demeubles ou demicro-architecture. L’UMR est une alternative locale au schéma classique de production et de consommation des objets.

 

 

RACONTER UNE HISTOIRE

 

Ateliers d’écriture avec le Labo des histoires et atelier radio par le média de proximité de la Condition Publique

Le Labo des histoires propose des ateliers d’écriture aux jeunes de moins de  25 ans. Ces activités s’adressent à la fois aux personnes qui souhaitent écrire mais aussi à ceux qui, pour diverses raisons, sont exclus des pratiques d’écriture. Fiction, article de presse, scénario, paroles de chanson, poésie, affiches… au Labo, toutes les formes d’écriture sont possibles. En fonction de la thématique de la journée le labo des histoires proposera la forme adéquate ! Création et outils numériques (Création de pochoirs, fabrication d’instrumentsde musique numérique, fabrication des petits objets 3D avec le Fablab)

 

La Parcelle Collective, le fablab artistique et culturel de la Condition Publique
Le fablab permet à tous les publics de s’approprier les outils et technologiques numériques comme vecteur d’émancipation et de créativité. Des imprimantes 3D, des découpe laser, des ancres inductives, du vinyle, le Fablab soutiendra avec ses outils numériques la création de la journée (pochoirs, instruments de musique, fabrication de petits objets 3D, etc. etc.)

 

CUISINER ENSEMBLE (Préparer des mets surprenants pour la fête avec les cuisiniers du fait maison de la Condition Publique)

Dans le cadre de son projet (se)-cultiver, la Condition Publique propose un marché et un dépôt de panier de produits locaux, un potager sur les toits et des ateliers de cuisine zen, bio et pas chère. A partir des talents locaux, nous proposons de préparer des mets surprenants pour la fête !

 

FAIRE LA FÊTE

Pour clôturer la journée, la Condition Publique proposera un DJ Set à l’image des mercredis de la Condition Publique qui mêlent marché local avec ateliers de fabrication numérique, atelier média, Repair-café et musique !

 

 

 

> MÉTHODE

> Méthodologie participative, mobilisation des habitants (mise en place d’un protocole pour la préparation, la coordination et la mobilisation des acteurs locaux).
> Co-design de création / Nouvelle création (recyclage, culture urbaine, etc..)

 

Intérêts du public
> Sensibilisation au recyclage, au DIY, aux outils numérique de production populaire
> Produire/créer ensemble/ en groupe
> Passer un moment convivial en famille

 

Déroulé type

1. Une première réunion avec la ville permet d’échanger et de choisir :
> Un espace à transformer
> Une thématique
> Les ateliers en lien avec cette thématique
> Le spectacle de fin de journée
> Les partenaires locaux susceptibles d’être intéressées (association, école, etc…)

 

2. Des ateliers en amont dans la semaine du samedi pour préparer la scénographie ou une restitution (open mic, slam, etc..)

 

3. Le jour de l’évènement :

 

/ Installation de la scénographie : un espace convivial, des
stands pour les ateliers avec rappel de la thématique, un espace
de restitution, espace de restauration – buvette

 

// Ateliers de 12h à 18h (selon la sélection faite dans la 1ère réunion) :
> Atelier de construction (saprophytes)
> Atelier Arduino / vynils (fab lab)
> Atelier recyclage de meuble (f132)
> Atelier d’écriture (labo des histoires)
> Atelier cuisine

 

/// Restitution et soirée festives

A partir de 18h restitution open mic avec DJ / apéromix

 

 

NOS BELLES SORTIES 2018

 

> 04.05 à Saint-André : FAIS TA PLACE! Quartier Sainte-Hélène

 

 

> 26.05 à Gruson : Imaginons ensemble un lieu ouvert aux jeunes dans l’ancien presbytère de Gruson

 

 

> 09.09 à Marquillies

 

 

> 15.09 à Haubourdin

 

 

CONTACTS :

Philippe Cunat
Responsable développement et Innovation Sociale
p.cunat@laconditionpublique.com / +33 (0)3 28 33 57 56

 

Ute Sperrfechter
Responsable des publics, des pratiques éducatives et de l’innovation sociale
u.sperrfechter@laconditionpublique.com / +33 (0)3 28 33 11 41