Magdalena Lamri “Hymne à la joie” – Expo

Nouvelle étape de collaboration avec l’association Artivism Contemporary Art et le Labo 148 de la Condition Publique, l’exposition “Hymne à la joie” met en avant le travail de Magdalena Lamri en explorant la thématique européenne.

 

“Peindre c’était obligatoire”

Motivée par ses sensations plutôt que par les idées, elle cherche à transformer ces sentiments à travers son art. Diplômée des Métiers d’Art de l’École nationale des Arts appliqués Olivier de Serres à Paris, elle a exposé au niveau international et a remporté plusieurs prix en France pour ses peintures.

“Mon tra­vail est ma vie. Je dors pein­ture, je mange pein­ture … J’ai cer­tai­ne­ment dû aban­don­ner cer­taines choses, elles ne devaient pas être essen­tielles car je ne m’en sou­viens plus.” Magdalena Lamri, artiste

Qu’on connaisse déjà ses peintures ou qu’on les découvre ensuite, le choc esthétique est tel qu’on sursaute. En effet, les corps de ses tableaux ont quelque chose de disproportionné, un traitement qui n’est pas sans rappeler celui des maîtres Lucian Freud et Jenny Saville.

 

L’Europe et Magdalena Lamri

Magdalena Lamri présente une exposition onirique et sensible, autour des représentations de l’espace européen. Elle y met en scène une lecture originale et symbolique des questions liées à
l’Union Européenne, à l’eurocentrisme, à l’environnement et interroge le devenir de l’humain dans ce contexte. Dessins au fusain, huiles, collages, installations, l’artiste nous propose non
seulement d’aborder un continent, mais, ensemble, de l’inventer…

 

Le Labo 148

Projet média participatif, le Labo 148 est une agence de production de contenus originaux, un laboratoire d’expérimentation à la lisière entre pratiques artistiques et journalistiques porté par al condition Publique à Roubaix. En écho à l’exposition Hymne à la joie, les jeunes ont produit une série de documentaires diffusés sur France 3 et dans l’exposition.

 

Artivism Contemporary Art

Initiée en 2015 par Stéphane Chatry, en collaboration avec différents acteurs (historiens, critiques d’art, photographes, réalisateurs, techniciens, mécènes, etc.), Artivism CA est une plateforme  de promotion d’artistes plasticiens ayant en commun une oeuvre engagée, questionnant les sujets sociétaux, géopolitiques ou écologiques.

Expositions, vidéos, cours d’initiation, édition de la revue Artivist : qu’ils soient peintres, dessinateurs, sculpteurs, photographes, vidéastes… ils ont en commun leur œuvre engagée, voire « politique », abordant et questionnant des sujets sociétaux, géopolitiques ou écologiques. Ces artistes s’inscrivent dans le courant de l’Artivisme, néologisme apparu dans les années 1990, né de la fusion des mots « art » et « activisme ».

 

Le but de la création artistique devrait être toujours de faire avancer les mentalités, de faire bouger les lignes et d’éveiller les consciences“. Nicogermain, artiste, Revue Artiviste #1.

 

Avec le soutien du CGET (Commissariat général à l’égalité des territoies) et de ENGIE.

 

////////////////// INFOS PRATIQUES ////////////////////

 

Exposition visible du 5 juin au 7 juillet.

Vernissage le 6 juin (18h).

Entrée Libre

Du mercredi au samedi

13:00—19:00